Vincent Avril

Artiste Plasticien

Travail actuel – J’ai tout d’abord commencé par la peinture avec cette idée que la cicatrice était le symbole de la mémoire. Puis, j’ai voulu abordé la sculpture, plus exactement le modelage, pour y trouver la légèreté qui manquait à mon travail précédent. J’ai fait appel à mes « années publicité » pour inventer un graphisme et une forme de personnages. En quête de cette légèreté, il me fallait une matière en correspondance; le papier mâché c’est alors imposé.  Ce travail me permet de jouer sur le contraste entre l’envol et la gravité.  Puis, j’ai voulu raconté une histoire ou plusieurs histoires : donner vie!  J’ai alors entravé mes personnages dans un « tissage-logo » qui semble les contraindre à des mouvements pesants et prennent ainsi des postures tour à tour résignées ou expressives.

L’individu – Le code couleur est toujours le même, quelque part sur cette trame noire, proche du cinétisme, une pointe de rouge, le stigmate d’une douleur ressentie pudiquement ou exhibée délibérément. C’est parfois autrement un leurre qui attire le regard pour fixer l’attention du regardeur.

Le couple – Ils se sont trouvés pour s’unir, s’accoupler, supporter une douleur: c’est la fusion des corps.

Le groupe – Ils se parlent sans les mots mais par les maux. Si un personnage est totalement en rouge, il est totalement fustigé et devient l’expression du rejet. Enfin, s’ils ne nous ressemblent pas tout fait, leur part d’humanité que je fais ressortir nous dit que c’est un peu de nous dont il s’agit.

 

Boule

Boule

Quoi

Quoi

Garote profil

Garote profil

Couple monde

Couple monde

Chaine artsper

Chaine artsper

Translate »